Comité 21 grand ouest : le réseau des acteurs en transition vers un développement durable

Le Comité 21 facilite l’appropriation et le déploiement du développement durable au sein des organisations et sur les territoires. Il anime depuis 2010 un réseau régional en Pays de la Loire et en Bretagne, composé à la fois d’entreprises, de collectivités locales, d’associations et d’établissements d’enseignement et de recherche.  

Télécharger la feuille de route 2018-2020


La mission du Comité 21 Grand Ouest

Le Comité 21 Grand Ouest accompagne la transformation des territoires et des organisations, en s’appuyant sur les 17 objectifs mondiaux du développement durable (ODD), adoptés par l’ONU en septembre 2015. Pour y parvenir, il développe la mise en réseau des acteurs régionaux, et crée les conditions d’un partenariat efficace entre les pouvoirs publics, le secteur privé et la société civile.


// Anticiper et accompagner les transitions 

Le Comité 21 Grand Ouest propose un accompagnement au plus proche des attentes formulées par les acteurs du territoire. L’objectif est de leur apporter des réponses à la fois méthodologiques et techniques pour anticiper et accompagner les mutations écologiques, économiques, sociales et territoriales. En sept ans, ce sont près de 400 organisations qui ont été accompagnées dans leur démarche de développement durable.

 

// Diffuser les initiatives

Le Comité 21 Grand Ouest a pour ambition d'être le porte-voix d'une nouvelle génération d'acteurs tournée vers la création de solutions durables et innovantes. Il assure également le décryptage des actualités locales et régionales sur le développement durable.

 

// Encourager l'innovation

Pour répondre aux enjeux de ruptures et de transformations des organisations, le Comité 21 anime un laboratoire d’expérimentation - « La Bulle » - réunissant à la fois des acteurs privés et publics. Cet écosystème innovant est un lieu d’inspiration, de formation, d’expérimentation et d’accélération des transitions à venir, afin de les anticiper et non de les subir.





La feuille de route 2018 - 2020

Pour réussir les transitions écologiques, sociales et économiques, et ainsi atteindre les objectifs fixés par l’ONU dans l’agenda 2030 (Sustainable Development Goals), le Comité 21 Grand Ouest facilite et développe la mise en réseau des acteurs.  


Sa feuille de route 2018-2020 se décline en 4 axes et 18 objectifs  : 


Responsabilité sociétale des organisations publiques et privées

  1. Intégrer la responsabilité sociétale dans tous les corps de métiers
  2. Renforcer l’intrapreneuriat et assurer une meilleure implication des équipes
  3. Faire évoluer les modes de management et de gouvernance (dialogue avec les parties prenantes)
  4. Mesurer et valoriser l’engagement sociétal des organisations
  5. Améliorer le bien-être au travail et l’égalité femme-homme

 

Transitions et innovations territoriales 

  1. Concevoir et animer des stratégies territoriales, qui réconcilient l’urgence environnementale, l’équité sociale, l’aménagement du territoire et le développement économique
  2. Assurer une gouvernance partagée des territoires (intelligence collective, co-responsabilité)
  3. Renforcer la cohérence et lisibilité des politiques publiques
  4. Expérimenter de nouvelles méthodes participatives sur l'élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques

 

Economie circulaire

  1. Encourager la réduction des déchets à la source, en développant l’écoconception et l’économie de la fonctionnalité
  2. Intégrer l’économie circulaire dans les politiques territoriales
  3. Accélérer le tri et renforcer le taux de recyclage des déchets
  4. Accompagner les démarches d’écologie industrielle et territoriale (EIT)

 

Performance énergétique, adaptation au changement climatique

  1. Améliorer l’efficacité énergétique des territoires et des organisations
  2. Développer les énergies renouvelables participatives
  3. Favoriser la mobilité durable
  4. Accroitre la résilience des territoires et des acteurs aux changements climatiques
  5. Promouvoir une gouvernance partagée des politiques énergétiques et climatiques