Retour

30/06/2017

Communiqué : Simone Veil, grande dame de l'environnement, vient de disparaitre

Simone Veil s'est éteinte ce vendredi. Le Comité 21, Comité français pour le développement durable, très touché par cette disparition, lui rend hommage aujourd'hui et, plus particulièrement, pour avoir contribué, avant l'heure, à établir un dialogue entre entreprises, collectivités, et associations pour le développement durable.
Souvenez-vous : en 1995, le Comité 21 est né de la fusion de trois associations qui oeuvraient dans le domaine de l'environnement à l'échelle nationale et européenne : l'Entente européenne pour l'environnement, présidée par Huguette Bouchardeau, la Fondation européenne pour l'environnement, créée par Bettina Laville et, effectivement, le Comité français pour l'environnement, créé par Simone Veil.
En effet, on l'oublie souvent, Simone Veil s'est passionnée pour les enjeux environnementaux, notamment dans le cadre de sa nomination de Présidente du Comité français pour l'Année européenne de l'environnement en mai 1987.
Elle a permis à de nombreux projets d'être labellisés pour la première fois en France, portés par les collectivités et des associations, et d'en assurer des financements français et européens. Avec l'appui de Serge Antoine, qui allait devenir le premier Président du Comité 21, elle a également facilité la mise en œuvre au niveau européen des actions souvent initiées en France, telles que le Pavillon bleu d'Europe, coordonné aujourd'hui par Teragir.
Simone Veil a continué à s'investir au sein du Comité français pour l'environnement, avec l'aide d'un allié de taille, Michel Barnier, jusqu'à la création du Comité 21, en mobilisant les acteurs de l'environnement (entreprises, collectivités, associations).
Bettina Laville, le Conseil d'administration et l'équipe du Comité 21 présentent leurs condoléances à sa famille et à ses proches