Une offre intégrée au service du développement durable

Pour décliner de manière opérationnelle cette feuille de route, le Comité 21 propose un ensemble de services à ses adhérents :

 

  • Des ateliers-débats, qui permettent aux acteurs de confronter leurs expériences avec les autres participants, de progresser dans leurs pratiques et d’enrichir leurs compétences. L’objectif ? Rendre le changement effectif, par une implication forte des collaborateurs et des citoyens, et par des mécanismes d'innovation collaborative.

  • Une université d’été, qui réunit chaque année les adhérents du Comité 21 Grand Ouest pour dresser un bilan de son action, progresser et imaginer les transitions de demain. Dans une ambiance conviviale et décontractée, cette université d’été est l’occasion de renforcer les liens entre les adhérents.

  • Des publications sur les principales thématiques annoncées dans la feuille de route : guides, enquêtes, interviews, benchmark, veille, analyse stratégique.

  • Un suivi personnalisé des adhérents et une boite à outil qui met à disposition des ressources pratiques pour structurer une démarche de développement durable.

  • Un espace de recherche et d'expérimentation sur les solutions de demain, « La Bulle », qui travaillera sur les nouvelles formes de participation et de concertation avec les acteurs du territoire.

Par ailleurs, le comité 21 Grand Ouest propose  des formations courtes, disponibles en inter ou intra, ainsi qu’une offre d'accompagnement sur-mesure, en déployant ses efforts vers un segment particulier : celui des approches novatrices sur le développement durable.





Des ateliers-débats

Le Comité 21 facilite la mise en réseau des acteurs du développement durable, à l'échelle du Grand Ouest. Il propose des ateliers de partage, qui permettent aux acteurs de confronter leurs expériences avec les autres participants, de progresser dans leurs pratiques et d’enrichir leurs compétences. La diversité des adhérents (entreprises, collectivités, associations, établissements d'enseignement) contribue à la richesse des échanges.

 

Ces ateliers se déroulent en deux temps :

  • Le matin, le Comité 21 propose des visites pour s’inspirer des réussites accomplies en région. Un (ou plusieurs) témoignage(s), suivi(s) de discussions, seront animé(s) pour appréhender la thématique de façon concrète, identifier les sujets émergents ainsi que les mesures prioritaires.

  • L’après-midi, le Comité 21 réunira de façon privilégiée les responsables «développement durable » et « RSE » pour prolonger les échanges, aborder la thématique dans une approche transversale et co-construire un plan d’actions. Ces «superhéros » auront pour mission de transformer les compétences acquises le matin en actes concrets pour leur organisation. L’objectif ? Rendre le changement effectif, par une implication forte des collaborateurs et des citoyens, et par des mécanismes d'innovation collaborative.

 

Ces temps d’échanges visent à décliner les objectifs mondiaux de développement durable (Sustainable Development Goals) sur chacune des thématiques abordées. Ils consacreront une place importante à l'éducation vers un développement durable et aux outils de participation du public [1], en tant que leviers essentiels pour parvenir aux objectifs de transformation des comportements individuels et collectifs.

Télécharger la liste des ateliers prévus en 2018

[1] Le Comité 21 s’appuiera notamment sur la Charte de participation du public, publié en 2016 par le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer.



Une université d'été

Dans une ambiance décontractée, l'université des transitions offre aux adhérents du Comité 21 l’occasion de se retrouver. Temps d'inspiration et de découverte, témoignages, partages d'expériences, ateliers, activités détente... L'université offre un cadre idéal pour échanger, dresser des bilans, inventer, progresser ensemble et faire le plein d'énergie pour une rentrée professionnelle sous le signe du développement durable.

La première édition de l'Université d'été aura pour thème "Coopérer pour réussir les transitions". Initialement prévu les 6 & 7 septembre à Saint-Hilaire-de-Riez (85), cet évènement est REPORTE. La nouvelle date sera prochainement communiquée.

 



Une veille et des publications

Le service de veille
Pour permettre à ses adhérents de se tenir au courant des actualités les plus récentes en matière de développement durable, le Comité 21 leur propose un service de veille mensuelle. Dans un format court et intuitif, la veille regroupe une sélection de tendances, d'actualités, de retours d'expérience, d'appels à projets et bien plus encore autour de thématiques plurielles : Economie circulaire, alimentation, changement climatique, RSE...
   
Les publications

De nombreuses notes sont publiées chaque année. En 2018, il est prévu la diffusion de trois notes, d’une vingtaine de pages chacune, précisant les leviers et les pratiques régionales dans le domaine de :

-        L’économie circulaire

-        La transition énergétique

-        L’aménagement durable du territoire

Par ailleurs, des notes, uniquement accessibles aux adhérents, sont publiées pour chacun de nos ateliers.



Un suivi personnalisé des adhérents et une boîte à outils

La boite à outils du Comité 21 met à disposition des documents utiles et pratiques pour vous accompagner dans votre démarche de développement durable.

Rendez-vous sur l'espace adhérent du Comité 21.



Un espace de recherche et d'expérimentation

Le Comité 21 Grand Ouest anime un espace de recherche-action intitulé "La Bulle". Il y réunit, sur un temps long, un petit groupe d'adhérents autour de problématiques complexes, récurrentes et partagées. La Bulle est imaginée pour que, étape par étape, l'implication de tous permette de transformer les observations en pistes d'actions. L'objectif est de comprendre ensemble, d'inventer et de diffuser de nouvelles manières de faire, pour inspirer un changement effectif sur la thématique choisie.

Cette démarche propose d’alterner des temps d’échanges collectifs, dans un espace innovant et inspirant, et des temps où chacun se retrouve seul, dans son propre environnement, pour expérimenter et tirer profit de ce qui aura été vécu et décidé lors des séances collectives.

 

// Session #2 - 2018/2020 - Acceptabilité

Si la transition écologique dispose d’une image positive auprès de l’opinion publique, un nombre croissant de projets font aujourd’hui l’objet de réticences, voire d’une opposition structurée. En témoigne la grogne provoquée par la taxe carbone, l’écotaxe poids lourds ou encore la multiplication des recours déposés contre les projets éoliens.

Pour surmonter ces contestations, faciliter l’acceptation des projets et ainsi accélérer la transition écologique, un dialogue réciproque entre le monde politique, les experts et la société civile est nécessaire. Il invite à dépasser les résistances liées à des questions de légitimité environnementale ou d’opportunité (« qu’est-ce que j’ai à y gagner ? »), ainsi qu'au phénomène NIMBY (« quel impact personnel ? »).

Comment vulgariser et faciliter la compréhension des projets sur la transition écologique ? Comment instaurer un dialogue éclairé avec les parties intéressées ? Comment passer de l’opposition à l’adhésion, et enrichir le projet avec la pluralité des « points de vue » ?

Candidatures en cours, lancement prévu pour le dernier trimestre de 2018.


// Session #1 - 2015/2017 - Empowerment

Quels sont les obstacles qui empêchent les êtres humains d’adopter de nouveaux comportements ? Comment encourager le développement de nouvelles façons de penser et d’agir ? Comment maintenir ces nouveaux comportements dans la durée ? Pour mieux comprendre les motivations d’un être humain à maintenir ou à changer un comportement, le Comité 21 a animé la Bulle, en partenariat avec l’entreprise Séménia.

  1. Vidéo de présentation de la démarche
  2. Conclusions du laboratoire d'idées "Empowerment"


Les formations

En complément des ateliers, le Comité 21 propose aux acteurs régionaux une offre complète de formations courtes, disponibles en inter ou intra entreprises.  Ces formations du Comité 21 sont pensées pour être ajustées aux besoins des participants, qui sont encouragés à faire part d'envies ou d'attentes spécifiques.

> Catalogue des formations


Nos formations programmées pour 2018 :

-        Concevoir et animer une démarche territoriale de développement durable 

-        Organiser et animer un processus de concertation avec les acteurs du territoire

-        La RSE dans les petites et moyennes entreprises : par où commencer ?

-        La Qualité de Vie au Travail (QVT) : par où commencer ?

-       Comprendre les politiques et les programmes européens relatifs au développement durable : préparer son organisation et ses projets pour bénéficier des aides financières européennes

 

Les organisations sont aussi invitées à exprimer leurs besoins en formation sur des sujets autres que ceux proposés dans ce catalogue. Le Comité 21 pourra s'en saisir et proposer des solutions adaptées à leurs enjeux, sur des sujets tels que :

-        PCEAT : Comment faciliter et mesurer l’engagement des acteurs du territoire ?

-        Animer une démarche de « qualité de vie au travail »  dans son organisation

-        Conduite du changement : réussir le déploiement de sa stratégie RSE

-        Marketing et développement durable : tout ce qu’il faut savoir pour ne pas se tromper.

-        Anticiper et accompagner les transitions territoriales

 

Pour chaque formation, 2 à 3 sessions par an sont organisées. Les formations sont proposées à un tarif de 500 euros HT par jour (-30% pour les adhérents du Comité 21).

 



Un accompagnement sur-mesure

Le comité 21 Grand Ouest propose une offre d'accompagnement sur-mesure, en déployant ses efforts vers un segment particulier : celui des approches novatrices sur le développement durable. C’est d’ailleurs cette notion qui a prévalue lorsque le Comité 21 a développé, en 2006, l’offre de concertation avec les parties-prenantes.

Ces approches novatrices visent à redynamiser les démarches de développement durable au sein des organisations. Elles s’adressent aux acteurs, publics ou privés, ayant pris conscience des limites actuelles de la RSE, et désireux d’explorer de nouvelles approches créatives et cohérentes avec leurs ambitions.

 

Pour connaître les domaines d'expertises du Comité 21, cliquez ici.